Actualités

Du 1er au 4 juin 2017 à Congis, expo : Tintin

Scane affiche

L' Association pour la Sauvegarde de l'église Saint Remi de CONGIS sur Thérouanne organise, en partenariat avec l'Association "Les Tintinophiles c'est nous", une exposition dans la salle des fêtes 14 rue de la Poste à Congis-sur-Thérouanne 77440 (à 13 kms de MEAUX), du jeudi 1er juin 2017 au dimanche 4 juin 2017, entrée libre de 10 heures à 18 heures.

Cette exposition privée présentera différents objets, figurines, gravures, mobiliers, décors mis en scène sur l'univers de Tintin.

Sur le week-end du samedi 03 et dimanche 04 juin 2017, cette exposition s'inscrit dans le cadre la fête de village "les Balades de CONGIS" dont le thème est cette année "Le Petit Reporter à CONGIS".

Des associations locales proposeront le samedi après midi des jeux anciens et olympiades sur la place de la Mairie et le parc du Moulin pour les enfants et leurs familles, la soirée pourra se prolonger par un barbecue et une animation DJ.

renseignement : 06 81 22 22 64

 

La revue n° 108 est arrivée...

Revue mai 2017Comme le maréchal Gallieni, vous scrutiez l'horizon depuis début avril, espérant voir arriver le numéro 108 de Généalogie Briarde ?

Votre patience est récompensée car il vient de paraître et vous parviendra dans les jours qui viennent.

Bonne lecture.

Le 23 mai 2017 à Meaux, conférence : Si Fontainebleau m'était filmé...

2017 conference jelot blanc

Conférence Les Rendez-Vous du Mardi, le 23 mai 2017 à 18 h 30 à la médiathèque Luxembourg de Meaux :

Si Fontainebleau m’était filmé,
100 ANS DE CINÉMA

par Jean-Jacques Jelot-Blanc

Journaliste, écrivain et historien de l’écran, Jean-Jacques Jelot-Blanc a écrit 40 ouvrages sur le cinéma, les biographies de Pagnol, Gabin ou Raimu. Seine-et-Marnais depuis 30 ans, il a tout naturellement dédié l’un de ses ouvrages à sa région d’adoption.
En 1952, Sacha Guitry tourne Si Versailles m’était conté au château de Versailles, mais regrette de ne pas avoir pu filmer certaines scènes à Fontainebleau. Alors, en 1954, pour Napoléon, il installe son équipe dans la vraie Cour des Adieux à Fontainebleau.
Fontainebleau a toujours réuni toutes les caractéristiques de l’endroit idéal pour le cinéma grâce à son château, ses rues anciennes et les sites naturels de la forêt environnante. Une forêt où, depuis 1908, plus de 100 réalisateurs ont investi ces lieux privilégiés ; « un véritable studio grandeur nature à ciel ouvert » dira le grand pionnier du cinéma Louis Feuillade, lequel y amena même des lions par camion pour ses épopées du cirque romain. Ce fut aussi La Marseillaise de Jean Renoir qui aimait y retrouver Jean Gabin, ou Marcel Carné surveillant Jacques Prévert dans un hôtel de la ville en train d’écrire le scénario de son film, Le Jour se lève.
Depuis, plus de 500 films ont été tournés avec des acteurs de renom comme Jean Marais, Michèle Morgan, Louis de Funès, Léonardo Di Caprio ou Gérard Depardieu. Certains, comme Michèle Morgan, Fernandel ou Bourvil, ont même choisi d’y habiter.

Le 13 mai 2017 à Meaux, conférence « De la Brie à la Nouvelle France »

Nouveau monde

« De la Brie à la Nouvelle France »

Le samedi 13 mai à 14h30 salle Rapin à Meaux, le Cercle Généalogique de la Brie accueillera Bruno Cadoret pour nous parler de l’émigration des Briards en Amérique française entre 1634 et 1763. 

Bruno Cadoret (membre du CGBrie) est l'auteur du livre « De la Brie à la Nouvelle France » publié par les Editions Fiacre.

Bruno CADORET, y retrace l’histoire des migrations de notre région vers l’Amérique du Nord, principalement au Québec et en Louisiane.

Des émigrés protestants aux « filles du Roy », des petits artisans aux militaires et ecclésiastiques, ce sont les ancêtres d’origine française de nombres de citoyens canadiens et américains qui sont évoqués.

Venez nombreux !

samedi 13 mai à 14 h 30,

salle Rapin, Cité administrative

77100 Meaux

accès libre

Meaux : le musée Bossuet se dévoile en mai 2017...

Musee bossuet

Le musée Bossuet se dévoile : chaque mois le musée Bossuet de Meaux présente une ou plusieurs pièces originales provenant de ses réserves.

-  du 03.05.2017 au 31.05.2017  -

" Les peintres de paysage dans les collections du musée Bossuet "

En introduction à l'exposition Jean Massé qui se tiendra dans les salles basses du musée.

Le paysage est sans doute le genre le plus représenté dans les collections du musée Bossuet.  Scènes champêtres, bords de mer, forêts et sous-bois, montagnes et cascades, les sujets qui ont fixé le regard des peintres paysagistes sont nombreux et divers. Venez découvrir certains de ces artistes, juste avant le démarrage de la grande exposition temporaire du musée Bossuet consacrée au peintre de paysage Jean Julien Massé.

Conférence de présentation : mercredi 3 mai 2017 à 15h

Du 25 mars au 15 octobre 2017 à Jouarre : expo Saint Colomban en Brie

Affiche irlande en brie lightIrlande en Brie
Sur les pas de saint Colomban

du 25 mars au 15 octobre 2017

à la Tour romane de l' Abbaye Notre-Dame de Jouarre

Ouverture :
tous les jours de 14 h 30 à 17 h ; le dimanche de 11h  à 12 h 30 et de 14 h 30 à 17 h  30.
Fermée le mardi.

L'exposition Irlande en Brie, sur les pas de saint Colomban invite le public à découvrir les lieux et les acteurs d'une aventure humaine méconnue et pourtant hors du commun.Aux temps mérovingiens, des moines venus d’Irlande, sous la conduite de Colomban,  traversent notre territoire. Ils sont reçus dans les grandes familles franques, notamment à Poincy et à Ussy-sur-Marne. De cette pérégrination, naissent, tout au long du 7e siècle, des communautés monastiques : Faremoutiers (Eboriac), Jouarre, Rebais, Saint-Fiacre, Reuil-en-Brie, Sainte-Croix à Meaux (devenue Saint-Faron), Lagny-sur-Marne et Chelles

Fortes de plus de 1400 ans d'histoire, les abbayes de Jouarre et de Faremoutiers en sont, aujourd'hui encore, les témoins  vivants !

Véritables poumons économiques et noyaux de peuplement puissant, ces monastères sont des centres de vie spirituelle et d'éducation de grande renommée. Les filles des rois et des grandes familles anglo-saxonnes sont envoyées sur le continent pour y recevoir une solide éducation. L'exposition s'attache à faire découvrir le rôle majeur des  figures féminines à l'origine de cet étonnant rayonnement :  Fare, Telchilde, Bertille et la reine Bathilde.Cette manifestation est organisée dans le cadre de la création du « Chemin européen de saint Colomban. »

Organisateurs :
Les amis de l'abbaye Notre-Dame de Jouarre et la Communauté.
Partenaires :
L' association Saint-Fiacre, l’association pour la sauvegarde d’Ussy-sur-Marne et les Amis de saint Colomban de Luxeuil-les-Bains.

Le 25 avril 2017, à Meaux : conférence sur Jean Renoir

2017 rdv mardi renoir 2

Le 25 avril à 18h30, à la médiathèque Luxembourg de Meaux, dans le cadre des Rendez-Vous du Mardi cycle "Cinéma en Seine-et-Marne", découvrez deux aspects méconnus de la vie du réalisateur Jean Renoir, avec la conférence de Stéphane Launey, "Jean Renoir, Réalisateur seine-et-marnais et cinéaste aux armées (1922-1939)".


La vie et l'œuvre du cinéaste Jean Renoir (1894-1979) est l'une des plus étudiée et analysée, donnant naissance à une immense bibliographie. À l'écart des inévitables chapelles qui ont fait naître ces études, Stéphane Launey nous présente deux aspects méconnus de la vie du réalisateur de La Grande Illusion (1937).

Ancien combattant du premier conflit mondial, blessé à deux reprises, Jean Renoir acquiert en 1922 une villa à Marlotte, à l'endroit même où son père Pierre-Auguste venait peindre dans sa jeunesse. En parallèle de son activité de céramiste, le virus du cinéma que Jean partage avec son épouse l'amène à sauter le pas pour devenir réalisateur. Entre Paris et son havre seine-et-marnais, il mène un temps une vie de dandy et Marlotte, ainsi que ses environs, servent de décor à certains de ses films, de La Fille de l'eau (1925) en passant par Une partie de campagne (1946), une de ses œuvres majeures.

De septembre à la mi-décembre 1939, Renoir est mobilisé au Service cinématographique de l'Armée avec la volonté de servir son pays avec une caméra. Grâce à ses rapports rédigés à Paris et à sa principale mission dans l'Est de la France, il est aujourd’hui possible de reconstituer son activité pendant ce court laps de temps.

En filigrane, cette conférence mettra en lumière la personnalité caméléon de Jean Renoir qui fera sienne la théorie de son père : « Il faut se laisser aller dans la vie comme un bouchon dans le courant d'un ruisseau ».

    Le conférencier
    Stéphane Launey est historien, spécialiste du cinéma militaire.

les 8 et 9 avril 2017, journées de généalogie à Bazoches-les-Gallerandes

Cache 47054012L'association "Dans les Ouches" (http://www.dans-les-ouches.fr/) tient ses journées généalogiques les 8 et 9 avril 2017 dans la salle des fêtes de Bazoches-les-Gallerandes (Loiret)

samedi 8 avril de 14h à 18h

dimanche 9 avril de 10h à 18h.
 


Au programme cette année, entre autre, la généalogie du graveur Louis Joseph Soulas et ses cousinages locaux, les cousins artistes de plusieurs d'entre nous comme Champillou, Gaudier-Breska, Hameau, Souillards; de l'histoire généalogique de Madeleine Pauliac au film "Les innocentes" et au livre "L'insoumise"; la présence de nombreuses autres associations généalogiques comme le Loiret, la Corrèze, l'Artois, la Brie, etc, avec leurs documents et des panneaux d'exposition.

Le 1er avril 2017 : porte ouverte à la généalogie à La Ferté-sous- Jouarre

Logo genea

Généaloisibrie, le cercle de généalogie de La Ferté-sous-Jouarre vous invite à sa journée porte ouverte

le samedi 1er avril 2017
à la médiathèque de La Ferté-sous-Jouarre, 24 rue du Port aux Meules
de 10 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h.

Renseignements au 01 60 23 83 29 ou 01 60 22 30 15.